samedi 3 février 2018

Défi "zéro conso", ces trois derniers mois, novembre, décembre, janvier...



Avec les fêtes de Noël et le réagencement de la maison suite à la fin des travaux le défi a été bien moins bien relevé que septembre et octobre. 
J'ai acheté des biens non nécessaires: Livres, pierres et jouets entre autres (fabriqués sérieusement ou d'occasion tout de même).

Je note cependant que j'ai acheté environ 25 fois moins que l'an dernier à cette même période. 

Du coup, même si ce défi est encore un peu difficile à relever pour moi, (une copine a réussi à ne rien acheter du tout pendant un an, je l'admire franchement) il me permet de réfléchir et de me remettre en question plus souvent. 

L'achat compulsif n'existe plus, c'est un premier bon point (au début, se l'interdire est un peu embêtant puis la fierté prend le dessus et je finis ravie de ne pas avoir succombé à un énième bien inutile).
L'excès non plus et ça c'est un grand progrès pour moi. Car même de bonne qualité, j'achetais beaucoup trop.

Le non achat total a été difficile pour Noël mais j'arrive à me convaincre que faire quelques cadeaux aux gens que j'aime peut rentrer dans une forme de nécessité... J'aurais pourtant pu tout fabriquer. J'ai donc tord et en fait un peu craqué... 
C'est fou comme le cerveau est fichu! 
On se persuade vite ^_^. 

Et c'est bien ça le plus problématique dans ce défi. La limite que l'on se donne entre le nécessaire et le superflu. J'ai acheté une nappe. Je n'en avais pas à la bonne taille et sans tâches, elle était en lin bio chez Welcome Bio, super soldée (merci Ana ^_^) mais évidemment cela n'est pas réellement nécessaire, j'aurais pu continuer avec mes deux nappes tâchées et un peu courtes sur les côtés... C'est un petit luxe.

Les quelques fois où la tentation a été trop grande et que je ne savais plus trop quoi faire parce qu'il s'agissait d'un objet non réellement nécessaire mais franchement pratique et améliorant notre qualité de vie, j'ai mis en place un  principe assez simple. Pour acheter ce bien, il fallait que j'en revende un autre qui n'était plus utile. Évidemment il fallait acheter de qualité et d'occasion de préférence. C'est comme ça que j'ai acheté la jolie armoire géante chez Perles de chine et l'étagère en rotin. J'ai revendu trois meubles Kartel qui ne nous convenaient pas, tout était en bazar dedans. Je peux maintenant ranger tout notre matériel d'Arts Plastiques proprement et aisément...
Cela n'était pas nécessaire mais tellement mieux.



Pour les vêtements, le nécessaire aussi est un peu difficile à jauger. 
Pour les adultes, c'est plus simple. Nous en avons beaucoup et nous les aimons. 
Pour les enfants qui grandissent et se salissent c'est plus compliqué. 
J'ai décidé de passer à la location de vêtements avec Tale Me. Ils ont ouvert un lieu à Paris où l'on peut retirer les vêtements à la location! Je commence ce mois-ci et vous en parle très vite.
En attendant pour ce qui est chaussures et sous-vêtements j'ai pris le minimum vital et dans des marques certifiées GOTS et vraiment de qualité (shopé sur le site de Mama Owl, une merveilleuse sélection! Kavat pour les chaussures, Cosilana, Engel ou Gray label pour les sous-vêtements... Pour les grosses pièces, manteaux et moufles nous choisissons Disana).






Je pointe le négatif en premier mais tenter de relever ce défi m'apporte surtout beaucoup de positif. J'achète considérablement moins et je fabrique de plus en plus. 
Je fais sécher les fleurs pour ne pas avoir à en cueillir trop, je retape beaucoup d'objets pour les revendre ou les réutiliser. Parfois un petit coup de ponçage et de peinture redonne une nouvelle vie très facilement.
La poterie devient une activité centrale pour moi que j'apprécie énormément. Je me perfectionne, je ne peux plus m'en passer!

Les enfants sont aussi très manuels et se fabriquent beaucoup de choses. Bambou tricote et coud très bien. Raoul bricole des petits jouets en bois, se fait des cabanes avec des morceaux de tissus...

















8 commentaires:

  1. Moi, je dis BRAVO ! Ce n'était pas si simple, en cette période de Noël, de résister... Le résultat est bien là et fort réussi, tant au plan perso qu'au niveau de la déco. J'aime énormément votre univers et je dévore littéralement chacun de vos post. Bonne continuation !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! C'est très motivant de lire ce genre de commentaire... Je prépare l'anniversaire de Raoul avec une dizaine de petits invités, j'espère que vous aimerez le futur bilan. Je prends beaucoup de plaisir à ne plus acheter et à fabriquer à la place. Encore merci et bientôt, Camille

      Supprimer
  2. vos posts sont toujours aussi inspirants qu'apaisants ...c'est un vrai encouragement à se poser et savourer ce que l'on a, le simple et l'essentiel ...merci à vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, cela me touche beaucoup... À bientôt, Camille

      Supprimer
    2. J'adore te lire ... et à chaque fois, cela me motive encore plus à revoir ma consommation. Il y a encore des points à améliorer, mais je suis satisfaite de tous les changements opérés : plus de nourriture industrielle ou quasiment plus, tous les goûters sont faits maison avec l'aide de mes garçons, quasiment plus de grande surface (tout chez BIOCOOP et producteurs locaux), j'achète la plupart de mes vêtements d'occasion, gros tri dans les armoires, quand j'achète quelquechose, je dois vendre pour me l'offrir ... Bref, le plus difficile c'est pour les livres (j'adore en acheter, les sentir) et pour les habits de mes garçons. Mais je suis fière de tout le chemin parcouru.... Alors merci de nous encourager. Belle soirée. Sophie

      Supprimer
  3. Bravo pour ce bilan! De mon côté je suis en plein reflexion pour une garde-robe capsule et minimaliste. Je ne peux dire que je suis #riendeneuf mais plutôt #moinsdeneuf mais ce sont les progrès qui comptent non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact, et c'est en prenant conscience que petit à petit on en fait toujours plus! Quand je revois ce que je consommais les années précédentes où j'étais pourtant consciente et attentionnée, je me rends compte que c'était loin d'être parfait (le Zara Bio par exemple que j'achetais avec joie...) . Aujourd'hui je ne suis toujours pas parfaite mais meilleure. C'est ce qui compte ;) à bientôt et mercii!

      Supprimer
  4. Je trouve déjà super chouette de se mettre dans cette démarche, même s'il reste des aspects qu'on peut toujours améliorer, c'est être vivant tout simplement! Pareil pour moi avec ma volonté de manger le plus local et de saison possible...et bien, en Norvège, en ce moment, c'est un sacré défi...que je ne relève pas toujours, mais je me dis que tous ces petits efforts sont déjà beaucoup!! J'aime toujours autant tes photos aux ambiances très douces!

    RépondreSupprimer