lundi 13 novembre 2017

Défi "zéro conso", octobre, le deuxième mois!

Ce deuxième mois s'annonce bien!
Je n'ai pas craqué et je ne suis pas peu fière ^_^
Je réalise à quel point il est gratifiant de ne pas acheter des choses non nécessaires! C'est plus simple qu'on ne le pense, et se dire qu'on se prive du "plaisir" d'acheter devient de plus en plus absurde comme idée! 

Je rappelle que j'achète à manger et les choses nécessaires, évidemment. 

Je cherche à faire au mieux de ce côté là.

Nous nous fournissons chez un commerçant bio indépendant, Queues de Cerise à Issy-Les-Moulineaux (tout près de notre maison donc, dans le 92); ils ont du vrac et de très bons produits frais, légumes, fruits mais aussi charcuterie et fromagerie avec produits à la coupe. 
Je complète ce que je ne trouve pas en vrac chez eux (le sucre de coco et les croquettes chat/chien par exemple) en allant chez Day by Day. 
Pour la viande je vais chez le boucher et pour le poisson je cherche un poissonnier digne de ce nom, je vais tenter "Poiscaille" je pense, livraison hebdomadaire de poissons frais en direct des pêcheurs (pour l'instant nous mangeons le seul poisson que l'on trouve au magasin bio, le cabillaud, délicieux mais super emballé). 
Je me suis renseignée sur la ruche de mon quartier également, je vous raconterai...

Dans le "nécessaire" rentre la santé et la fin de nos travaux en retard.


J'ai acheté pour Bambou, qui a un problème de positionnement de pieds à travailler, une planche d'équilibre en bois
J'aurais pu la lui fabriquer mais j'avais peur de ne pas réussir. Le dosage hauteur/équilibre doit être étudié pour fonctionner d'une certaine façon...

Pour les travaux d'isolation nous avons acheté du Fermacell, de l'isolant Métisse et de la peinture super écolo, je vous fais un point très vite. 
La cuisine est en train de se terminer, nous avions déjà tout le matériel. Des meubles IVAR (Ikéa mais bois massif provenant de forêts contrôlées et fabriqué en Suède) pour ranger les aliments, un plan de travail et des étagères en chêne massif.



J'ai refaçonné la chambre des enfants avec nos existants... Échange de petits rangements contre d'autres, d'éclairages, de tapis... 
Je me rends compte que certains vont beaucoup mieux ici que là. 
C'est amusant et évite l'achat inutile! 
C'est en s'efforçant de ne pas acheter qu'on se rend compte qu'on a déjà tout et même plus.
Nous avons revendu le lit de Raoul pour mettre le matelas dans une petite niche sous les toits qui existait déjà dans sa chambre avant notre installation. Nous l'utilisions pour mettre des jouets mais c'était tout en bazar car peu accessible. Pile la place d'un matelas 140cm par 80cm! Avec un petit effet "cabane" que Raoul apprécie beaucoup.  

Pour ce qui est des cadeaux: 







J'ai reçu ces pelotes de laine à tricoter pour faire un pull. C'est une forme de consommation utile et le seul cadeau accepté ce mois pour le blog car je souhaite apprendre à tricoter pour fabriquer moi-même tous les pulls de la maison... 
J'ai réutilisé le sac en décollant la photo du pull et en enroulant soigneusement le rebord... 
Il se transforme en sac de rangement, pour les pelotes le temps de la confection du pull puis pour des petits jouets.




Raoul a reçu ce superbe livre de son école Steiner sur le passage de l'automne à l'hiver, édité chez Iona.  



De magnifiques fleurs.

Pour le reste j'ai beaucoup reçu de "home-made", de la tisane du jardin, des confitures...

J'ai offert aux copains des boutures, un sac en coton fait avec mes petites mains, des lutins (tuto ICI)... 
Et un achat d'une bouillotte en caoutchouc naturel (CELLE-CI) pour une copine qui louchait sur la mienne depuis si longtemps.




Je commence de mon côté à confectionner des jouets pour le calendrier de l'avent et Noël... 
Je poste bientôt le tuto de ce cheval chaussette que j'ai voulu très solide pour que les enfants puissent y jouer longuement ^_^

lundi 6 novembre 2017

DIY petit lutin en feutrine























Rien de plus simple que ces petits lutins pour faire découvrir la couture aux plus petits.
Raoul a réussi seul le sien après m'avoir regardé faire le premier. 
C'est très simple de coudre dans la feutrine et de la bourrer car ce tissus est un peu rigide et se tient tout seul.
Je l'ai cependant aidé à faire le petit noeud à la fin et à passer le fil.

Matériel:

Un carré de feutrine (nous aimons celle en pure laine que l'on trouve chez Mômes et compagnie).
Du fil à coudre et sa petite aiguille
Du fil de laine et sa grosse aiguille
De la laine cardée (on la trouve bio ici)

Ce pas à pas vient de ce livre d'activités: "mon cahier Steiner Waldorf" édité chez Nathan (je vous en parle ICI).
J'aime aussi beaucoup ce livre, "jeux d'éveil pour votre enfant" édité chez Triades pour la fabrication de jouets Steiner toujours. J'en parle ICI.














mardi 17 octobre 2017

Activités créatives au fil des saisons, pédagogie Steiner






Nous avons scolarisé Raoul dans l'école Steiner de sa soeur Bambou.
Bambou n'est pas ma fille, c'est sa maman qui avait choisi cette école quand elle était petite. 

J'ai d'abord hésité, me méfiant un peu du "trop privé", moi qui n'avais été que dans le public. Puis à force d'entendre des horreurs sur le public et voyant Bambou s'épanouir et être tellement plus heureuse que dans son école d'avant, j'ai pris la décision de scolariser mon fils avec elle (et puis réunir des frères et soeurs, c'est toujours mieux je trouve).

Certains vous diront que les écoles Steiner sont des sectes, d'autres que le public ne peut qu'être mieux car accessible à tous... 
Sans rentrer dans le débat je peux juste confirmer que mon fils est hyper heureux dans cette école, qu'il mange équilibré et bio chaque jour, qu'il est épanoui, respecté et baigne dans la bienveillance. 
Quant aux tarifs, ils n'ont rien à voir avec la plupart des écoles privées alternatives et sont calculés en fonction du salaire des parents.
Il y a aussi la dimension "écolo" qui nous plait beaucoup car dans cette école tous les jouets et outils sont naturels, le travail manuel ou artistique y est enseigné quotidiennement et le rapport à la nature est très fort.
Alors je ne généralise pas car peut-être certains établissements Steiner ne sont pas de si grande qualité, il me semble que selon l'équipe de direction tout peut basculer. Pour l'instant la notre est géniale et nous sommes vraiment heureux d'y laisser nos enfants. 

Ce cahier d'activité Steiner est sorti chez Nathan il y a quelques semaines; il est très joli et fidèle à la pédagogie Steiner. 
On y trouve des activités faciles à faire en famille avec des matériaux naturels (jeux, déguisements, bricolage, décoration...), des recettes de cuisine, des chants, des histoires et même des petites danses.
Le tout traité en fonction des saisons (qui rythment l'apprentissage des enfants chez Steiner).

















Ici Raoul a créé ses balles en boulgour, simplement avec un morceau de tissus et une ficelle, puis il a joué à les lancer de plus en plus loin dans une corbeille ou à viser sa cible créée avec un morceau de papier et des crayons de cire. 




Les petits carrés de cires viennent de l'école, on les trouve sur le site dont je vous parle souvent, Mercurius. Dessiner avec un rectangle permet à l'enfant de ne pas prendre de mauvaises habitudes en dessinant et offre une multitude de possibilités (on les utilise à plat, avec le grand ou le petit côté, sur un angle...).